Post mortem et autres petits tracas

Synopsis de Post mortem et autres petits tracas

La petite entreprise «Vita», installée dans la banlieue de Lyon, est spécialisée dans le nettoyage de lieux où se trouvent cadavres, immondices ou colonies d’insectes. Son patron, Christophe Mercier, a décidé il y a quelques années de développer un protocole spécifique au nettoyage de restes humains. Ses équipes affrontent odeurs, détritus et côtoyent la mort à chacune de leurs interventions.

Réalisé par Gabrielle Culand
Produit par Kidam et Vice Media France

Trailer :

Post Mortem et autres petits tracas from Stephane Puccini on Vimeo.

LesInrock-1039-critique-3

LesInrock-1039-critique-2

LesInrock-1039-critique

La critique TV de télérama du 31/10/2015

“Les documentaires se divisent en deux catégories. Ceux où l’on jalouse les journalistes partis à l’autre bout du monde, et ceux où l’on se dit qu’on est bien mieux ­devant son poste de télévision. Dès la première séquence, on devine que Post mortem et autres petits tracas appartient à la seconde catégorie.

En guise d’entrée en matière, l’appartement d’une personne dont le corps en décomposition a laissé une trace noirâtre sur le sol. Il va falloir frotter. C’est le rôle de Vita, une entreprise spécialisée dans les nettoyages en tout genre, de préférence les plus extrêmes. Rien n’effraye Christophe, le fondateur de la société, ni son petit frère, Emmanuel, en charge de la filiale « post mortem ».

Le documentaire préfère souvent le ­second degré (avec adresse) au portrait psychologique. Ainsi, les appartements de ces gens atteints du syndrome de Diogène (pathologie qui conduit à vivre dans des conditions insalubres) évoquent des « énormes lendemains de soirée ». Dans le film, pourtant, les agents d’entretien n’ont jamais la gueule de bois. Que dissimule la carapace d’Emmanuel, ce « rat de bibliothèque » qui a interrompu ses études pour récurer les maisons des morts ? Incomplet mais distrayant, Post mortem et autres ­petits tracas nous fait découvrir un métier pas drôle avec beaucoup d’humour.” — Michel Bezbakh

(Source : http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/post-mortem-et-autres-petits-tracas,98152682.php)

Post Mortem et autres petits tracas - crédits

%d bloggers like this: